Nano, simple éditeur de texte en console

Bien des utilisateurs de Linux vous diront que le meilleur éditeur de texte en console se nomme Vi (ou Vim), ce n'est pas moi qui vais les contredire. Seulement voila, demander à un néophyte d'utiliser vi c'est un peu comme demander à un pilote d'ULM de de faire atterrir un Airbus A380 sur l'aérodrome de Bagdad. Je ne dis pas que c'est impossible je dis simplement que ça mérite un peu d'entrainement. Alors avant de de se lancer dans Vi voyons déjà de quoi est capable Nano

Utilisation basique

Comme n'importe quel éditeur que se soit en console ou pas, quand on le lance sans autre paramètre il s'ouvre sur une page blanche

$ nano

nano

On remarque avec plaisir que les principaux raccourcis son affichés en pied de page.
Toute fois, ouvert de cette manière (sans paramètre) il faudra renseigner le nom du fichier lors de l'enregistrement. On peut faire plus simple:

$ nano fichier.txt

Si le fichier.txt n'existe pas, il sera créé au moment de l'enregistrement.

Quelques options

-m : autorise l'utilisation de la souris pour placer le curseur

$ nano -m fichier.txt

-i : indentation automatique. L'alinéa (tabulations) de la ligne précédente sera respecté lorsd'un saut de ligne.

$ nano -i fichier.txt

-A : active le retour intelligent au début de la ligne. Normalement, lorsque vous appuyez sur la touche Origine (à côté de la touche Fin), le curseur se repositionne au tout début de la ligne. Avec cette commande, il se positionnera après les alinéas (tabulations).

$ nano -A fichier.txt

-c : affiche le numéro de ligne à la position du curseur

$ nano -c fichier.txt

Les raccourcis claviers

La combinaison de touches Ctrl + W lance une recherche dans le fichier.
Il suffit d'écrire le mot à rechercher puis de valider par [entrée].
Le curseur est automatiquement positionné à la première occurrence trouvée. Pour chercher l'occurrence suivante répéter Ctrl + W puis directement [entrée].
Si le curseur est à la fin du document, la recherche reprend du début.

^