ImageMagick gestion des images en lignes de commande

ImageMagick

ImageMagick est une suite d'outils extrêmement puissant pour la manipulation d'image en ligne de commande. C'est sans doute la meilleur référence dans ce domaine sous Linux.
Je ne montre ici que quelques exemples rudimentaires et vous invite à consulter le site officiel imagemagick.org pour vos travaux les plus élaborés.

display: afficher une image

Just display

Le simple fait de passer cette commande ouvre ImageMagick en mode fenêtre

$ display

Deux fenêtres s'ouvrent (image ci-dessus), la première est un mini explorateur (calé sur le répertoire d'où à été effectuée la commande), la seconde n'est qu'une image promotionnelle de ImageMagick.
Je n'ai pas bien saisi l'utilité du mini navigateur sinon de faire des capture d'écran. De toute façon on ne s'en servira pas dans les exemples suivants.

Afficher simplement une image:

$ display nom_img.jpg

Afficher la première images d'un répertoire

$ display rep/*

Affiche la première image JPG d'un répertoire

$ display rep/*.JPG

Afficher une image dans sa bonne orientation (portrait ou paysage)

$ display -auto-orient rep/img.JPG

Diaporama d'un répertoire avec un délais de 5 secondes entre chaque image

$ display -delay 5 rep/*

Import: faire une capture d'écran

Il est extrêmement simple de faire une capture d'écran avec ImageMagick:

$ import -frame capture.jpg

Un curseur en forme de croix vous permettra de capturer une zone à l'écran et enregistrera l'image "capture.jpg" dans le répertoire courant. Vous êtes libres d'utiliser d'autre formats d'image.

convert : redimensionner, renommer, convertir des images

Redimensionner

Réduire à 30% la taille de DSC_01.JPG et faire une copie sous le nom img.jpg

$ convert DSC_01.JPG -resize 30% img.jpg 

Il est possible de changer l'ordre des instructions, ainsi cette commande est identique à la précédente

$ convert -resize 30% DSC_01.JPG img.jpg 

Réduire une image en lui donnant une taille voulue (les proportions seront respectées)

$ convert DSC_01.JPG -resize 300x200 img.jpg

ou

$ convert DSC_01.JPG -resize 300x img.jpg

Réduire toutes les images des sous répertoires du répertoire "imgtst" puis créer une copie de chaque dans ce répertoire sous le nom img-X.jpg

$ convert imgtst/*/* -resize 800x600 imgtst/img.jpg

Convertir

Convertir une image vers le format JPG

$ convert -quality 85 img_src.png img_dest.jpg

Créer un pdf à partire des images d'un répertoire

$ convert -auto-orient rep/* album.pdf

L'option -auto-orient affiche l'image dans son orientation de prise de vue.

Convertir un lot d'images .jpg en .png

$ for i in *.jpg *.jpeg; do convert "$i" "$i.png"; done

Le problème de cette commande c'est qu'elle conserve l'extension ".jpg" dans le nom de fichier. Ainsi "img_001.jpg" devient "img_001.jpg.png".
Si on est sûr que les noms des images ne contiennent aucun point "." on peut utiliser la même commande ainsi:

$ for i in *.jpg *.jpeg; do convert "$i" "${i%%.*}.png"; done

Recadrer (crop)

Recadrer une image qui aura comme taille final 192x50 px. Le point de départ du recadrage commence à 10px sur l'axe X et 20px sur l'axe Y.

$ convert -crop 192x50+10+20 img_src.jpg img_dest.jpg

Traitement par lot

Il est possible de traiter des documents par lot de différentes manières sous linux mais ImageMagick dispose de son propre outil: mogrify.

On utilise mogrify à la place de convert.

mogrify -crop 192x50+10+20 *.jpg 

Par défaut il écrasera les fichiers sources, on prendra soins si nécessaire de lui indiquer un répertoire de destination.

mogrify -crop 192x50+10+20 -path ../autre_repertoire *.jpg 

Identify: récupérer les informations d'une image

Récupérer les données exif d'une image

$ identify -format "%[EXIF:*]" image.jpg

Récupérer seulement la date

$ identify -format "%[EXIF:DateTime]" image.jpg

Récupérer la taille d'une image

$ identify -format %wx%h image.jpg

Récupérer la largeur et hauteur dans des variables

$ larg=`identify -format %w image.jpg`;
$ haut=`identify -format %h image.jpg`;
$ echo ${larg}x${haut}

Quelques exemples en vrac

Image de base de travail

VW karman

Placer une légende

ImageMagick propose plusieurs méthodes pour positionner du texte (ou une image) dans une image. Voici trois manières de faire.

Notez que dans tous les cas l'annotation augmente la taille de l'image

Méthode 1 avec "convert & label"

$ convert karman.jpg -gravity Center -background orange label:'VW Karman' +swap -append karman_legende.jpg

VW karman

Méthode 2 avec "convert & annotate"

$ convert karman.jpg -gravity North -background orange -splice 0x50 -annotate +0+20 'VW Karman' -append karman_annotate.jpg

VW karman

Méthode 3 avec "montage & title"

$ montage -title 'VW Karmann 1974' karman.jpg -font Nation -pointsize 10 -background orange -geometry +3+3 karman_greeting.jpg

Pour en savoir plus à propos de la commande "montage" et de l'option "geometry" consultez cette page du site de l'auteur.

VW karman

Utiliser des polices personnalisées

On peut utiliser des polices autre que celle par défaut de deux manières.

Première méthode avec un fichier type XML

Par défaut, ImageMagick cherche des fichier "type-*.xml" présent dans le dossier ".magick" du répertoire de l'utilisateur courant.
Si ce dossier n'existe pas créez le, puis à l'intérieur créez un fichier nommé type.xml.

Ce fichier xml devrait reprendre cette structure:

<?xml version="1.0" encoding="UTF-8"?>
<!DOCTYPE typemap [
<!ELEMENT typemap (type)+>
<!ELEMENT type (#PCDATA)>
<!ELEMENT include (#PCDATA)>
<!ATTLIST type name CDATA #REQUIRED>
<!ATTLIST type fullname CDATA #IMPLIED>
<!ATTLIST type family CDATA #IMPLIED>
<!ATTLIST type foundry CDATA #IMPLIED>
<!ATTLIST type weight CDATA #IMPLIED>
<!ATTLIST type style CDATA #IMPLIED>
<!ATTLIST type stretch CDATA #IMPLIED>
<!ATTLIST type format CDATA #IMPLIED>
<!ATTLIST type metrics CDATA #IMPLIED>
<!ATTLIST type glyphs CDATA #REQUIRED>
<!ATTLIST type version CDATA #IMPLIED>
<!ATTLIST include file CDATA #REQUIRED>
]>
<typemap>
  <type name="Qubix" glyphs="/home/user/.fonts/Qubix.ttf"/>
  <type name="Nation" glyphs="/home/user/.fonts/Nationalyze-ALP.ttf"/>
</typemap>

Vous devrez bien sûr adapter autant de balise <type name="Nom Police" glyphs="/chemin/vers/police.ttf" /> que vous avez de polices, enfin, au moins pour celles que vous souhaitez utiliser.

Seuls les attributs "name" et "glyphs" sont indispensables mais si vous le souhaitez, vous trouverez dans le répertoire de configuration de ImageMagick (/usr/lib/ImageMagick-x.x.x/config/) plusieurs fichiers type pouvant vous servir de modèle.

On pourra dès lors utiliser une instruction de la sorte:

$ convert karman.jpg -font Nation -pointsize 12 -gravity Center -background orange label:'VW Karmann' -append karman_police.jpg

Seconde méthode avec le chemin vers la police

Cette méthode se passe de commentaire, on indique simplement le chemin vers la police choisie.

$ convert karman.jpg -font "/home/user/.fonts/Nationalyze-ALP.ttf" -pointsize 12 -gravity Center -background orange label:'VW Karmann' -append karman_police.jpg

VW Karman

Polaroid commenté

$ convert -caption "VW Karman" karman.jpg -gravity center -bordercolor lightgreen -background black +polaroid polaroid1.png

Notez que l'option "polaroid" est précédée d'un "+" au lieu d'un tiret "-", ceci génère une orientation aléatoire de l'image finale. Pour contrôler cette orientation utilisez l'option "polaroid" avec un tiret et entrez une valeur pour l'angle.par exemple "-polaroid 0" affichera l'image sans la pivoter.

VW Karman

Mettre un copyright

$ convert -pointsize 15 -size 180x100 xc:none \
-fill white -gravity NorthWest -draw "text 10,10 'Copyright©'" \
-fill black -gravity NorthWest -draw "text 11,11 'Copyright©'" \
-fill white -gravity SouthEast -draw "text 20,20 '®99max.net'" \
-fill black -gravity SouthEast -draw "text 21,21 '®99max.net'" \
miff:- | composite -dissolve 10% -tile - karman.jpg karman_copy.jpg

VW Karman

Un peu de stéganographie

Le principe de la stéganographie consiste à cacher une image dans une autre.

Créons tout d'abord notre message secret sous la forme d'une image.

$ convert -gravity center -size 70x70 label:"Ceci est un\nmessage\ntop secret" secret.gif

secret

On donne une taille de 70x70 pixels à notre image. Cette taille est importante, elle doit bien sur être inférieure à la taille de l'image de destination. Vous pouvez utiliser une image existante. Dans tous les cas la restitution sera en nuances de gris.

On fusionne les deux images et on génère la nouvelle image contenant le message

$ composite -stegano +200+80 secret.gif karman.jpg karman_secret.png

On obtient ce résultat. /!\ attention, l'image de sortie doit nécessairement être au format png

VW Karman

Notez les deux valeurs +200 et +80, elles correspondent au positionnement de notre image secrète dans l'image de destination.

VW Karman

On récupérera le message secret en indiquant précisément les valeurs de décalage et la taille de l'image cachée

$ convert -size 70x70+200+80 stegano:karman_secret.png recuperation.gif
^